3ème Saison des récitals de l’orgue Silbermann d’Ebersmunster

Silber’Women
La grande résonnance.

Avant-propos de concert à 16h30 avec les artistes
Récitals à 17H00

ENTREE LIBRE –PLATEAU pour les 4 récitals

Mira MIHARA
Dimanche 27 août 2017

Mari MIHARA (Japon)

Œuvres de Arauxo, Bach

Dimanche 3 septembre 2017

Viviane LORIAUT (France)

Œuvres de Cabanilles, Marchand, Bach

Viviane Loriaut
Lidia Ksiazkiewicz Dimanche 24 septembre 2017

Lidia KSIAZKIEWICZ (Pologne)

Œuvres de Boyvin, Marchand, Bach

Dimanche 1er octobre 2017

Cindy CASTILLO (Belgique)

Œuvres de Frescobaldi, Muffat, Bach, Alain

Cindy Castillo

Présentation.

Pour cette nouvelle saison, l’orgue André Silbermann d’Ebersmunster, instrument des plus merveilleux et connus qui soit, s’exprimera sous les doigts experts de 4 musiciennes de caractère.
Ce Festival 2017 accueille pour notre plus grand plaisir Mesdames Mari MIHARA (Japon), Viviane LORIAUT, (France), Lidia KSIAZKIEWICZ (Pologne) et Cindy CASTILLO (Belgique).

Réserver à ces Silber’Women l’entière saison promet des sommets d’élégance.
Ces remarquables représentantes de l’orgue s’inscrivent dans la lignée des plus brillantes ambassadrices de l’orgue français : l’immense Marie-Claire Alain, (que l’on surnommait aux Etats-Unis « The first lady of the Organ » ), sa contemporaine Michèle LECLERC, ou encore l’exceptionnelle Jeanne DEMESSIEUX pour ne citer que les plus connues.

source : Alexander Sorokopud (www.sashka.me)

source : Alexander Sorokopud (www.sashka.me)

Aux claviers de l’orgue construit en 1730, les artistes de cette nouvelle saison prometteuse seront, comme à chaque fois, dans la recherche sonore et le sens de l’architecture. Mari Mihara Grand Prix d’interprétation 2012 au Concours international d’orgue de Chartres ouvrira cette 3ème édition dans des paraphrases du Magnificat. Puis ce sera au tour de Viviane Loriaut, organiste de la Cathédrale d’Evreux dont l’un des maître fut Michel Chapuis de nous faire entendre des pages audacieuses de musiques espagnoles. Lidia Ksiazkiewicz lui emboitera le pas. Passionnée de danse, remarquable pianiste, la titulaire de l’orgue de la cathédrale de Laon déclinera Bach et Boyvin. En clôture, Cindy Castillo 1er Prix des Conservatoires de Bruxelles et de Paris aura le bonheur de jouer, entres autres, l’œuvre qui sert de fil rouge musical à ce Festival, la Passacaille et fugue de J.S. Bach. Dans ce monument de 21 variations, l’orgue retient son souffle puis libère une formidable puissance.

Il y a à Ebersmunster un raffinement et une lumière des timbres. Fonds et pleins jeux sont de toute beauté. L’ensemble sonne à la fois grand et léger, chaleureux et aéré. Un Festival !

Associer Mesdames M. Mihara, V. Loriaut, L. Ksiazkiewicz et C. Castillo à l’éclat exceptionnel de cet orgue ne peut qu’aboutir à une grande résonnance. L’abbatiale, l’instrument, la musique, les artistes : tout se fera écho.
Il ne reste qu’à prendre part à ce grand tout, et à se laisser porter !

Marc BAUMANN
Organiste titulaire de l’abbatiale d’Ebersmunster .