22 septembre 2018 : Concert organisé par l’Hôtel Krone (Au)

Philanthropie sur les traces des architectes baroques du Bregenzerwald

Le samedi 22 septembre prochain à 17 h, nos amis de l’Hotel Krone Au nous font le plaisir d’organiser un concert au profit de notre action associative en l’abbatiale d’Ebersmunster.

Philanthrope et passionnée d’art baroque, la famille LINGG, propriétaire de l’Hôtel Krone à Au dans le Bregenzerwald (région d’origine de notre architecte Peter Thumb), nous offre son soutien pour la onzième fois.

Ce concert, ouvert à tous, est organisé cette année dans le but de nous aider à financer les travaux complémentaires et imprévus liés à la restauration et la consolidation du beffroi du 18ème siècle devant porter le nouveau bourdon de l’abbatiale.

Arnold Meusburger (orgue Silbermann), Herbert Walser-Breuss (trompette), Jodok Lingg (trompette) et Philipp Lingg (accordéon, guitare et chant) nous interpréteront des œuvres de Pachelbl, Viviani, Fantini, Pezel, Corrette et nous réserverons quelques surprises dont ils ont le secret.

Des liens historiques liant le Vorarlberg à l’Alsace.

Au sortir des guerres de religions, l’Alsace devient française à la signature du traité de Westphalie. C’est une région dévastée et de nombreux villages ne sont que ruines fumantes. Parmi eux, Ebersmunster et son abbaye bénédictine ne tardent pas à se lancer dans des chantiers de reconstruction ambitieux. Avec la contre-réforme, impensable de rebâtir une église de style roman telle qu’elle existait depuis le XIIème siècle. Le goût du jour est au baroque. Les liens et les affinités des abbés bénédictins du diocèse de Strasbourg penchent en faveur des constructeurs issus d’une région montagneuse proche du lac de Constance : le Bregenzerwald et plus particulièrement, des corporations de la vallée de l’Au. Architectes, mais aussi sculpteurs, peintres, stucateurs y sont les acteurs d’un courant architectural qui égrenera des merveilles que l’on qualifie de « Roccoco » dans tout le sud de l’Allemagne, la Suisse et le Rhin supérieur. Si l’on peut aujourd’hui encore s’extasier devant les décors somptueux de l’abbatiale d’Ebersmunster, c’est grâce au savoir-faire et au talent de ces artisans venus du lointain Vorarlberg.

Par les liens tissés entre la famille Lingg de Au et les Amis de l’abbatiale d’Ebersmunster au travers de concerts, c’est un hommage que nous leur rendons tous les ans et pour la onzième édition cette année.

 

Entrée libre – l’intégralité du plateau sera consacré aux travaux complémentaires de consolidation du beffroi de la Tour Sud de l’abbatiale.